Recette pour préparer votre Mojito

Le Mojito est un cocktail très célèbre typique de la culture et de la cuisine de Cuba. Ses arômes de citron et de menthe en font une boisson rafraîchissante idéale pour la saison chaude. Le Mojito tel qu’on le connaît a été créé dans les années 1910 et est originaire de Cuba. Il est connu dans le monde entier et fait partie des cocktails officiels de l’IBA (International Bartenders Association).

Histoire et origine du Mojito

D’après la légende, le Mojito aurait été créé au tout début du XVI° siècle. A cette époque, l’anglais Francis Drake, un célèbre corsaire explorateur, avait pris l’habitude de siroter une boisson entre ses pillages de la Havane. Celle-ci était composée de tafia (un rhum industriel) dans lequel étaient pilées des feuilles de menthe. A partir du XX° siècle, cette recette a évolué : le rhum a remplacé le tafia et on a ajouté du citron vert. En 1920, le cocktail devient l’emblème de la culture cubaine et est désigné comme étant le cocktail national du pays.

L’histoire raconte qu’Ernest Hemingway aurait fortement apprécié le Mojito, et qu’il en buvait souvent durant la période où il vivait à Cuba, entre les années 1939 et 1960. Le fameux cocktail a été exporté aux Etats-Unis, puis est arrivé en France dans les années 1990, grâce à une campagne marketing pour le rhum de la marque Havana Club. De nos jours, le Mojito est connu, préparé et dégusté dans le monde entier.

Article qui pourrait vous intéresser :  Rhums XO hors d'âge : c'est mieux ? ça veut dire quoi ?

La préparation du Mojito

Le célèbre cocktail est très simple à réaliser. Il se compose de rhum, de sirop de sucre, de citron vert et de menthe. Il peut être préparé avec des glaçons ou de la glace pilée, en fonction de vos préférences. Il est également possible d’y ajouter de l’Angostura, du sucre blanc ou encore du sucre roux pour en rehausser le goût. La qualité de votre cocktail dépendra en grande partie du choix du rhum, ainsi que de la qualité et la fraîcheur de vos ingrédients.

Pour préparer un Mojito à la maison, vous aurez besoin de :

  • 5 cl de rhum
  • 2.5 cl de jus de citron vert
  • 8 feuilles de menthe
  • 2.5 cl de sirop de sucre
  • 2.5 cl d’eau pétillante
  • 2 traits d’Angostura (optionnel)

Placez tout d’abord les feuilles de menthe dans un verre de type highball, et ajoutez des glaçons (ou de la glace pilée, selon vos préférences). Versez ensuite le rhum, le sirop de sucre et le jus de citron vert. Complétez votre verre avec de l’eau pétillante et mélangez avec une cuillère. Décorez votre verre avec un quartier ou une rondelle de citron et une feuille de menthe, et il ne vous restera plus qu’à savourer votre cocktail !

Quel rhum pour votre Mojito ?

L’idéal est d’opter pour un rhum cubain, comme par exemple un rhum traditionnel Bacardi ou Havana Club. Quant à la recette officielle de l’IBA, elle mentionne l’utilisation de rhum blanc. Si les arômes de ce dernier se marient parfaitement avec les saveurs fruitées, le goût du rhum brun est plus prononcé et n’est pas idéal pour les cocktails. Enfin, le rhum ambré possède un goût légèrement plus soutenu que le rhum blanc, mais il risque tout de même de dénaturer un peu le goût final du cocktail. L’idéal est donc d’utiliser du rhum blanc.

Article qui pourrait vous intéresser :  Recette pour préparer votre Caïpirinha

Les variantes du Mojito

Le Mojito fait partie des cocktails les plus consommés en France. De ce fait, les consommateurs ont inventé leurs propres variantes au fil du temps, afin de varier les dégustations et de créer le cocktail qui leur convient parfaitement. La plupart des variantes consiste à ajouter un élément, comme par exemple de la purée de fruits ou de l’alcool.

  • Le Mojito framboise : on ajoute du sirop de framboise ainsi que des framboises entières dans le verre. Optez pour des framboises fraiches tout juste sorties du réfrigérateur pour une dégustation optimale. Cette variante peut également être préparée avec des fraises.
  • Le Mojito sangria : on réalise la recette classique du Mojito, à laquelle on ajoute du vin blanc et, en fonction de vos préférences, des fruits.
  • Le Mojito à la mangue : on ajoute de la purée de mangue à la recette classique du cocktail, pour obtenir un goût fruité et exotique. Cette variante peut aussi fonctionner avec la plupart des fruits, afin de varier les saveurs.
  • Le Mojito basque : on remplace le rhum par de l’izarra vert.
  • Le Mojito lorrain : on ajoute à la recette de la liqueur de mirabelle.
  • Le Mojito alsacien : on remplace l’eau pétillante par du crément d’alsace.

Un Mojito sans alcool ?

Il est tout à fait possible de réaliser une version sans alcool de ce cocktail : le Virgin Mojito . Idéale pour les personnes qui ne peuvent ou ne souhaitent pas boire d’alcool, cette boisson est toute aussi rafraîchissante que l’authentique, et le goût y ressemble à s’y méprendre. Pour cela, il suffit de ne pas mettre le rhum et l’Angostura dans la recette. Il est également possible d’ajouter du sirop de Mojito et/ou du sirop saveur rhum.

Article qui pourrait vous intéresser :  Alcool en soirée : notre top 5 des meilleurs alcools à ramener

À propos de l'auteur : David