Les punchs : notre dossier complet !

Les punchs dans tous leurs états

Le punch, également appelé planteur au sein des Antilles françaises, est un très célèbre cocktail à base d’alcool, de jus de fruits et de fruits en morceaux. La recette de base a été déclinée en de très nombreuses variantes, alcoolisées ou sans alcool.

L’histoire du punch

Les origines du punch remontent au XVIIème siècle, où ce cocktail a connu un grand succès en Angleterre. Par la suite, il a conquis la France grâce à son goût original, lors de la deuxième moitié du XVIIIème siècle. A cette période, la recette du punch consistait à mélanger du rhum produit à Sainte-Lucie, dans les Caraïbes, du thé, du sucre et du citron. Dans la tradition, le punch était servi dans un « punch bowl » : un bol à punch. Le terme « punch » puise son origine du mot hindi « panch », qui peut être traduit par « cinq ». Ce terme a été choisi à cause des 5 principaux ingrédients de la recette de base.

La composition du punch

Le punch est un cocktail traditionnellement composé d’une base de 5 ingrédients :

  • De l’eau
  • De l’alcool
  • Du sucre
  • Du jus de citron
  • Des épices

Concernant l’alcool, il est possible d’utiliser du rhum, de la liqueur, du gin, du vin, et même du champagne. A cette base, on peut ajouter du jus de fruits ainsi que des fruits en morceaux. Il est généralement conseillé de préparer le punch 24 à 48 heures avant de le déguster. Cela lui laisse le temps de libérer tous ses arômes.

Article qui pourrait vous intéresser :  Recette pour préparer votre Tequila Sunrise

Les variantes du punch traditionnel

Le punch a séduit tant de personnes à travers le monde, que nombreuses sont celles qui ont créé leur propre version de cette boisson. Par exemple, le punch lorrain, qui se prépare avec de la liqueur de mirabelles, du sirop de citron, du sirop de sucre et de l’eau gazeuse. Le punch antillais se réalise en mélangeant du rhum blanc, du triple sec (grand marnier, cointreau), de la grenadine, du jus de citron vert, du sirop de sucre et de l’eau gazeuse. Un autre exemple est celui du punch royal : vin blanc, rhum blanc, jus de fruits exotiques et de citron. Enfin, le célèbre ti-punch, créé le 27 avril 1848 pour fêter le décret ayant signé l’abolition de l’esclavage. La recette est très simple : du rhum blanc, du sucre et un quartier de citron vert. Aux Antilles, il s’agit d’une boisson traditionnelle et très cérémoniale.

Le punch : oui, mais pour quelle occasion ?

Le punch est une boisson festive, généralement appréciée de tous. Elle se décline en de multiples versions, et il est ainsi possible de l’adapter en fonction des goûts et des préférences de chacun. Très frais, il se consomme notamment en été, où il ravit toutes les papilles. Pour un mariage, une crémaillère, un anniversaire, ou simplement un repas entre amis ou en famille, le punch trouve sa place lors de tous vos évènements.

Vous pouvez même, pour les fêtes de fin d’année, proposer à vos convives un punch de Noël au goût sucré et épicé. Pour préparer cette boisson, vous pourrez utiliser un rhum arrangé aux épices de Noël, et rajouter des épices caractéristiques de la gourmandise des fêtes de fin d’année : de la cannelle, de la badiane, ou encore des clous de girofle.

Article qui pourrait vous intéresser :  Recette pour préparer votre Sex on the Beach

Enfin, vous pouvez également décider de faire une version sans alcool de votre punch préféré. Le délicieux goût fruité plaira aux plus petits comme aux adolescents. Ainsi, ce cocktail sera l’allié idéal des repas de famille et fêtes d’anniversaire de vos enfants.

Les meilleures recettes de punch

Il est coutume de dire que la meilleure recette de punch est la vôtre : celle qui vous correspond, qui rassemble tous les goûts que vous affectionnez le plus. Néanmoins, certaines recettes sont plus répandues que d’autres. En voici quelques exemples :

  • Le punch planteur : d’après la recette officielle de l’IBA (International Bartenders Association), il contient du rhum brun, du jus d’orange, du jus d’ananas, du jus de citron, du sirop de sucre, de l’Angostura et de la grenadine. Il faut mélanger ces ingrédients au shaker sans l’Angostura, et ajouter ce dernier seulement ensuite.
  • Le punch exotique : si vous aimez les saveurs des îles, cette recette est faite pour vous. Il faut mélanger du rhum blanc et du rhum ambré, du jus d’orange, du jus de pamplemousse, du jus de fruits exotiques, une gousse de vanille et du sirop de sucre.
  • Le punch coco : mélangez ensemble du rhum blanc, du lait de coco (ou du jus, selon vos préférences), du sirop de vanille, du lait concentré sucré, de la cannelle, de la muscade et du citron vert. Cela crée un cocktail original et doux aux saveurs de coco.

Un mélange punch en grande surface

Vous pouvez trouver, dans pratiquement toutes les grandes surfaces, des bouteilles de punch. Il s’agit d’un cocktail déjà préparé, que vous pouvez savourer tel quel, sans rien ajouter. Le dosage est déjà fait en fonction d’une recette précise, vous ne pourrez donc pas l’ajuster en fonction de vos goûts. En revanche, il s’agit d’une bonne alternative pour les personnes n’ayant pas le temps ou l’envie de préparer leur cocktail. C’est également un apéritif rapide à servir en toutes circonstances.

Article qui pourrait vous intéresser :  5 cocktails à boire en été, au bord de la piscine

Punch et rhum arrangé : quelle différence ?

Le rhum arrangé et le punch peuvent parfois être confondus, à cause de leurs similarités. Il est vrai que les deux boissons se ressemblent beaucoup, bien qu’elles soient en réalité différentes l’une de l’autre. En effet, le rhum arrangé est une boisson macérée avec des fruits, des herbes ou des épices. Il est très concentré en alcool et se consomme donc en digestif ou en apéritif. Il est également très riche en sucre. Étant donné que cette boisson est macérée, il faudra patienter plusieurs mois avant de la déguster. Quant au punch, il ressemble davantage à un cocktail préparé sur le moment et à déguster instantanément.

À propos de l'auteur : David