Apéritissimo recrute !

Vous souhaitez participer à la vie du site et partager vos astuces pour l'apéro ?

Recette pour préparer votre piña colada

La piña colada : le cocktail exotique par excellence

La Piña Colada est un dérivé de deux mots espagnols : « piña », qui signifie « ananas », et « colada », qui veut dire « filtré ». Le nom de ce cocktail peut donc être traduit par « ananas filtré ». Cela s’explique par ses ingrédients et sa recette. Originaire de Porto Rico, dans les Caraïbes, la Piña Colada en est la boisson nationale depuis l’année 1978. Ce cocktail, très apprécié pour ses saveurs exotiques, est l’un des cocktails officiels de l’IBA (International Bartenders Association). Il s’agit d’une organisation internationale représentant les meilleurs barmen du monde.

Les origines de la Piña Colada

Les légendes racontent que la Piña Colada a été inventée par le célèbre pirate portoricain Roberto Cofresí. Il aurait en effet rassemblé du rhum, de l’ananas et du jus de noix de coco afin de concocter une boisson pour l’équipage de son navire. Celle-ci était censée leur donner du courage, de la motivation ainsi que le moral.

Quant à la version officielle, elle attribue l’invention de la Piña Colada à un barman de Porto Rico en 1954. Souhaitant créer un cocktail unique, il travaille longuement et finit par inventer une boisson fruitée et originale dont la consistance ressemble à celle d’un dessert ou d’un smoothie. Ce cocktail devient, par la suite, la boisson nationale de Porto Rico.

Article qui pourrait vous intéresser :  Recette pour préparer votre Moscow Mule

Quels ingrédients pour une Piña Colada réussie ?

Ce célèbre cocktail antillais contient 3 ingrédients principaux : du jus d’ananas, de la crème ou du lait de coco, et du rhum. Certains aiment également y ajouter d’autres ingrédients pour adapter ce cocktail à leurs goûts. Par exemple, des épices comme la cannelle ou la noix de muscade, de la vanille, du jus de banane, et même parfois de la crème fraiche pour ajouter encore plus d’onctuosité à cette boisson. Il existe en effet plusieurs variantes de ce cocktail.

Quel rhum utiliser pour la Piña Colada ?

Comme pour tous les autres cocktails, le choix de l’alcool est important. C’est effectivement cela qui va décider du goût final de la boisson. Il est possible d’opter, selon vos préférences pour deux types de rhum différents :

  • Le rhum blanc : de préférence portoricain et assez fort (entre 45 et 55°, si possible). Par exemple, le rhum Old Nick est martiniquais et convient tout à fait à la préparation des cocktails exotiques et des punchs.
  • Le rhum ambré : il permet de relever les goûts de votre cocktail. Généralement, il est conseillé d’utiliser du rhum Havana Club ambré ou un rhum Saint James. Le goût corsé de ces rhums permet de contrebalancer avec l’acidité de l’ananas.

Préparation et recette de la Piña Colada

Pour réaliser la recette officielle de l’IBA, vous aurez besoin de :

  • 5 cl de rhum (blanc ou ambré, bien que l’IBA préconise du rhum blanc)
  • 5 cl de jus d’ananas (pressé ou en bouteille)
  • 3 cl de jus ou de crème de coco
Article qui pourrait vous intéresser :  Les 26 meilleurs cocktails acidulés

Ajoutez de la glace pilée et mélangez ces ingrédients au shaker ou, si vous n’en possédez pas, au blender ou au mixer. Mélangez jusqu’à ce que vous obteniez une texture onctueuse, crémeuse et légèrement mousseuse. Vous pouvez, si vous le souhaitez, ajouter un peu de jus de citron pour relever le goût du cocktail ou, au contraire, du sirop de sucre pour l’adoucir.

Ce cocktail se boit très frais. Il peut être servi dans un verre hurricane (ou verre ouragan) avec une paille, et décoré d’une tranche d’ananas. Pour pousser encore plus loin le visuel, la Piña Colada peut également être servie dans une demie noix de coco ou un ananas préalablement évidé.

Les variantes de la Piña Colada

La Piña Colada a séduit de très nombreuses personnes. Avec le temps, des variantes ont commencé à apparaître petit à petit, créées par des barmen mixologues ou de simples amateurs pour satisfaire une grande diversité de goûts. Si la base de la recette est restée la même, quelques ingrédients ont été modifiés et ont apporté une nouvelle richesse à ce cocktail. Voici quelques-unes de ces variances :

  • Swimming Pool : la recette originale est agrémentée de vodka et de curaçao bleu.
  • Blue Hawaii : on aoute du curaçao bleu.
  • Amaretto Colada : on remplace le rhum par de l’amaretto.
  • Chi-Chi : le rhum est remplacé par de la vodka.
  • Miami Beach : on remplace le rhum par du gin, tout en retirant la crème de coco et en ajoutant du sirop de sucre.
  • Havana Beach : on remplace la crème de coco par du jus de citron vert et du sirop de sucre.
  • Kiwi Colada : on remplace le jus d’ananas par du jus de kiwi.
Article qui pourrait vous intéresser :  Quelles distilleries de rhum visiter en Guadeloupe ?

Enfin, pour les amoureux des saveurs exotiques qui ne souhaitent pas boire d’alcool, vous pouvez adaptez ce cocktail en une version sans alcool : la Virgin Piña Colada. Pour cela, remplacez le rhum par un peu plus de jus d’ananas.

À propos de l'auteur : David