Recette pour préparer votre Bloody Mary

Le Bloody Mary : un cocktail qui a du mordant

Le cocktail Bloody Mary a été créé en hommage à la célèbre Marie la Sanglante, surnommée « Bloody Mary » à cause de son règne sanglant et parsemé des meurtres de ses nombreux opposants. De couleur rouge, cette boisson rappelle la couleur du sang. Elle est plus ou moins épicée et pimentée en fonction des goûts.

L’histoire du Bloody Mary

Ce cocktail, tout d’abord appelé « Bucket of Blood », aurait été inventé lors de l’année 1921, au Harry’s New York Bar à Paris. Il s’agit de la création du barman Fernand Petiot, en l’honneur de l’acteur Roy Barton. Cependant, il ne récolta pas un franc succès car le jus de tomate, à l’époque, n’existait pas tel que nous le connaissons de nos jours. Dans le milieu des années 30, il fut présenté comme une boisson permettant de remédier aux difficiles lendemains de soirée (à tort). Il connut alors un véritable succès et changea de nom au profit de « Bloody Mary ». Pour l’anecdote, ce cocktail était le favori de Serge Gainsbourg.

Une origine incertaine

L’origine de ce nom est diverse. Pour certains, il s’agit d’un hommage à Marie Tudor, reine d’Angleterre de 1553 à 1558 et surnommée « Marie la Sanglante » ou « la vierge sanglante ». Son règne aurait été marqué par sa cruauté envers ses opposants, qu’elle brûlait sur le bûcher. D’autres pensent que ce cocktail tient son nom de la pirate Mary Read. D’autres encore associent ce cocktail au célèbre écrivain Ernest Hemingway, qui aurait réclamé un cocktail dont l’odeur était indétectable, craignant la colère de son épouse Mary Welsh. Aucune de ces versions n’a malheureusement pu être prouvée de source sûre, ce qui ajoute encore un peu plus de mystère à ce cocktail si particulier.

Article qui pourrait vous intéresser :  Recette pour préparer votre Mojito

La recette du Bloody Mary

Ce célèbre cocktail est à base de vodka, de jus de tomate pour lui donner sa couleur rouge, de jus de citron jaune et de nombreuses épices et condiments pour l’assaisonner : sel au céleri, poivre, Tabasco, sauce Worcestershire, ou encore piment de Cayenne. Le verre est généralement décoré avec des feuilles de basilic, une branche de céleri, voire même un petit piment que les plus courageux pourront déguster avec leur cocktail.

Pour un verre, vous aurez besoin de :

  • 4 cl de vodka
  • 12 cl de jus de tomate
  • 1 cl de jus de citron
  • 2 gouttes de Tabasco
  • ½ cl de sauce Worcestershire
  • Sel de céleri
  • Sel, poivre, piment (à convenance)

Pour réaliser un Bloody Mary, il faut simplement mélanger tous les ingrédients dans un verre sans pied dit « tumbler » à l’aide d’une cuillère de bar. Vous pouvez également ajouter une paille (très pratique pour les hommes qui portent la moustache). Ce cocktail est donc très simple à préparer. Il peut être servi à toutes les occasions et à n’importe quelle saison, bien qu’il soit tout particulièrement apprécié à Halloween, où sa couleur rouge sang fait bon effet.

Les variantes du Bloody Mary

A l’instar de pratiquement tous les cocktails, le Bloody Mary a été adapté de multiples fois en fonction des goûts de chacun. En effet, il est possible de varier certains ingrédients, notamment l’alcool ou les condiments. Sont ainsi nées différentes variantes :

  • Le Bloody Maria : on remplace la vodka par de la tequila.
  • Le Bloody Death : il contient du whisky, de la tequila, du rhum, de la vodka, du gin et de la grenadine.
  • Le Red Snapper : on remplace la vodka par du gin.
  • Le Bloody Molly : on utilise du whisky à la place de la vodka.
  • Le Bloody Fairy : on remplace la vodka par de l’absinthe.
  • Le Bloody Pirate : le rhum remplace la vodka.
  • Le Bloody Matador : on utilise de la tequila à la place de la vodka.
Article qui pourrait vous intéresser :  Alcool en soirée : notre top 5 des meilleurs alcools à ramener

Il existe également une version sans alcool : le Virgin Mary. On mélange alors simplement du jus de tomate et des épices pour recréer ce goût si particulier, mais sans alcool. Le Bloody Mary Coffee est également une version sans alcool de ce cocktail : il remplace la vodka par du café froid filtré.

Enfin, le Black Bloody Mary est, comme son nom l’indique, une version noire de ce cocktail. Cela est dû au fait qu’il contient du sel fumé, de la poudre de raifort, du poivre noir, de la sauce barbecue noire, ainsi qu’un assaisonnement très particulier au charbon de bois.

À propos de l'auteur : David