Recette pour préparer votre Caïpirinha

La Caïpirinha est un très célèbre cocktail d’origine brésilienne. Il se prépare avec de la cachaça, du citron vert et du sucre. Cette boisson a été créée par les paysans brésiliens, desquels provient l’origine de son nom : le mot « caïpira » signifie « péquenaud » en portugais. Très populaire, ce cocktail est consommé un peu partout dans le monde dans les bars, restaurants et boîtes de nuit.

Histoire et origines de la Caïpirinha

Ce cocktail, tout particulièrement apprécié des Portugais et des Brésiliens, aurait été créé dans les années 1920 . Des paysans, alors sujets à de nombreuses maladies, auraient cherché à concevoir un remède contre la fièvre espagnole, et auraient alors créé la Caïpirinha. Il n’est pas rare que des cocktails aient été conçus dans le but de soigner certaines maladies. Par exemple, le Mojito était utilisé comme remède contre le scorbut et la toux des marins, et le Gin Tonic était utilisé pour se préserver de la malaria.

Au XVIIème siècle , une boisson pratiquement identique à la Caïpirinha aurait été utilisée pour guérir de la grippe les esclaves africains. Elle était composée de cachaça, de citron vert, de miel et d’ail. En 1856 , un breuvage avec les mêmes ingrédients aurait servi à combattre une épidémie de choléra à Paraty. Un autre, en 1918 , aurait été utilisé pour traiter la grippe espagnole.

Depuis l’année 1992 , la Caïpirinha est officiellement inscrite sur la liste des cocktails de l’IBA (International Bartenders Association). Sa recette est réglementée en 2008 par le ministère de l’agriculture du Brésil.

Article qui pourrait vous intéresser :  Quel rhum choisir pour réussir son Mojito ?

La recette de la Caïpirinha

La recette de la Caïpirinha est remarquablement simple à réaliser. Elle se prépare directement dans un verre de type old fashioned et ne nécessite que très peu d’ingrédients :

  • 6 cl de cachaça
  • 2 citrons verts
  • 1 cuillère à soupe de sucre blanc ou de sucre de canne

Pour préparer une Caïpirinha, commencez par laver vos citrons verts puis découpez-les en quartiers en prenant garde à retirer les parties blanches, qui donnent au citron son amertume. Placez les quartiers au fond de votre verre et saupoudrez-les avec le sucre. A l’aide d’un pilon, écrasez le mélange jusqu’à l’obtention d’un sirop. Ajoutez ensuite la glace pilée, puis la cachaça. Avec une cuillère à mélange, mélangez doucement la boisson pour que les arômes de tous les ingrédients se mêlent. Décorez votre verre avec une rondelle de citron vert, et vous pouvez déguster !

La cachaça : qu’est-ce que c’est ?

La cachaça est une boisson provenant du Brésil. Elle est fabriquée en faisant fermenter puis en distillant du vesou, à savoir du jus de canne à sucre. Souvent confondue avec le rhum, la cachaça est l’ingrédient principal de la Caïpirinha.

On obtient de la cachaça après voir fait bouillir le jus de plusieurs cannes à sucre pour éliminer toutes formes de bactéries. La « garapa » ainsi obtenue est fermentée puis distillée pour devenir la cachaça. De nos jours, on fait également vieillir cet alcool dans des fûts pour obtenir des variétés différentes.

La cachaça est généralement consommée en cocktail. Elle se marie très bien avec le goût du citron et peut être mélangée avec toutes sortes de jus de fruits. Elle convient à une dégustation à l’apéritif ou en digestif lorsqu’elle est goûtée telle quelle, avec simplement un ou deux glaçons. Mais elle est plus communément savourée dans des mélanges et cocktails d’origine brésilienne, car elle se mélange avec perfection à ces saveurs exotiques.

Article qui pourrait vous intéresser :  Recette pour préparer votre Bloody Mary

Les variantes de la Caïpirinha

La Caïpirinha, très célèbre et particulièrement appréciée pour son goût frais, a été déclinée par les consommateurs en de multiples variantes. Chacun souhaitait adapter le cocktail à ses propres goûts. En premier lieu, on a cherché à remplacer la cachaça, assez difficile à trouver à l’époque. Cela a donné un éventail de possibilités, comme par exemple :

  • La Caïpiroska : on remplace la cachaça par de la vodka.
  • La Sakerinka : on remplace la cachaça par du saké.
  • La Caïpirissima : on remplace la cachaça par du rhum.

Dans un second temps, il est également possible d’adapter ou d’ajouter un goût au cocktail de base. Par exemple, vous pouvez parfumer votre Caïpirinha à la mangue ou à la framboise : la recette peut être déclinée à l’infini avec la plupart des fruits de saison. Il vous suffit de les piler dans le fond de votre verre avant d’ajouter la glace et l’alcool de votre choix. D’autres recettes fruitées ont vu le jour, telles que :

  • La Caïpirinha à l’ananas : on utilise de la cachaça aromatisée à l’ananas et deux cuillères à soupe d’ananas pressé.
  • La Caïpirinha à la grenade : on ajoute à la recette du jus de grenade et, selon les envies, une dizaine de graines de grenade.
  • La Caïpirinha aux framboises : on mixe des framboises avec la cachaça avant de l’incorporer au cocktail.
  • La Caïpirinha aux fruits de la passion : on ajoute un demi-fruit de la passion pressé à la recette de base.

Une Caïpirinha sans alcool : Virgin Caïpirinha

Si vous souhaitez réaliser une version sans alcool du célèbre cocktail brésilien, vous pouvez vous tourner vers la Virgin Caïpirinha . La recette est très simple et plaira aux plus jeunes comme aux adultes, si ceux-ci ne peuvent pas boire d’alcool ou ne le souhaitent pas. Cela permet à tous de savourer un véritable cocktail et de profiter d’une boisson à leur goût.

Article qui pourrait vous intéresser :  Recette pour préparer votre piña colada

Pour réaliser une Virgin Caïpirinha, vous aurez besoin de tonic, d’un citron vert, de deux cuillères à soupe de sucre et de glaçons. La recette est la même que pour la version alcoolisée. Il suffit de laver et couper le citron en quartiers, de disposer ceux-ci au fond d’un verre et de les recouvrir de sucre. Vous pouvez (ou non) piler les ingrédients avant d’ajouter les glaçons au verre. Enfin, versez le tonic pour compléter le verre. Vous pouvez décorer votre verre avec une rondelle de citron vert ou quelques feuilles de menthe si vous le souhaitez.

À propos de l'auteur : David