Apéritissimo recrute !

Vous souhaitez participer à la vie du site et partager vos astuces pour l'apéro ?

Cachaça : notre dossier complet !

La cachaça, boisson typique du Brésil

La cachaça (aussi appelée cachace) est une boisson brésilienne fabriquée grâce à la fermentation et la distillation du vesou, qui est le jus des cannes à sucre. Cette boisson, régulièrement confondue avec le rhum, est présente dans de nombreux cocktails, dont notamment le célèbre Caïpirinha.

L’histoire de la cachaça

Les origines de la cachaça remontent au XVIème siècle. A l’époque, les esclaves brésiliens buvaient du jus de canne à sucre bouilli, alors appelé « garapa ». Cette boisson était obtenue en pressant les cannes à sucre avec des presses rotatives. Le jus était ensuite bouilli pour le stériliser et ainsi éviter que des bactéries s’y développent. Au cours des années 1910, le Brésil, alors pauvre, cherche un moyen pour se démarquer et couper son lien avec l’Europe. La cachaça participa ainsi au développement du pays, car il s’agissait d’un produit culturel et fabriqué localement, qui pouvait aussi être exporté.

Comment fabrique-t-on de la cachaça ?

De nos jours, la production de cachaça est industrialisée et celle-ci est exportée dans le monde entier. Mais ça n’a pas toujours été le cas. La cachaça était autrefois un alcool de fabrication artisanale : chaque foyer buvait la boisson issue de sa propre production. Pour préparer ce breuvage, il fallait faire bouillir du jus de canne à sucre afin d’en éliminer les potentielles bactéries. On obtenait alors la « garapa », qui était ensuite fermentée pour être transformée en un alcool qui était bu sur le champ, sans qu’il ait besoin de vieillir. A l’heure actuelle, certaines cachaças vieillissent dans des fûts, à l’instar du rhum, pour obtenir diverses variétés.

Article qui pourrait vous intéresser :  Liqueurs : notre dossier complet !

Quelle différence avec le rhum ?

La cachaça est souvent confondue avec le rhum, car ils ont quelques points communs, notamment le fait d’être tous deux issus de la transformation de la canne à sucre. Ils sont pourtant bien différents.

Tout d’abord, les deux alcools possèdent effectivement certaines similitudes. Par exemple, leur conservation : le rhum comme la cachaça peuvent être dégustés en une version dite « blanche », qui n’a pas été vieillie dans un fût de bois, et ils existent aussi en version « vieillie » lorsqu’ils ont été conservés quelques temps au contact du bois.

Mais ces boissons sont aussi très différentes, en premier lieu par leur origine : la cachaça est un alcool exclusif et typique du Brésil. Son appellation est même protégée par la législation du pays, et la production de cachaça est limitée au Brésil de façon stricte. Quant au rhum, il est originaire des Caraïbes. Ensuite, leur processus de fabrication est différent. En effet, la cachaça subit moins de transformations que le rhum, qui est raffiné. Elle est issue d’une distillation authentique et artisanale. De plus, la cachaça est fabriquée à partir de jus de canne à sucre frais, tandis que le rhum est élaboré avec un jus de canne à sucre préalablement bouilli. Le volume d’alcool n’est pas le même dans les deux boissons : si la cachaça se limite généralement à 40 %, le rhum, lui, peut aller de 40 à 60 %. Enfin, le goût des deux spiritueux est différent. Cela est dû au fait de cuire ou non le jus de la canne à sucre. Les deux préparations aboutissent à deux différents distillats dont les compositions chimiques ne sont pas identiques. Les diverses propriétés sensorielles telles que l’odeur ou le goût ne sont donc pas les mêmes.

Article qui pourrait vous intéresser :  Les crèmes de fruits alcoolisées : notre dossier complet !

Comment savourer la cachaça ?

La cachaça se boit le plus souvent en cocktail, avec du citron et du sucre, ou mélangée avec des jus. Elle peut également être dégustée, seule ou avec un glaçon, en tant qu’apéritif ou digestif. Cependant, elle est plus souvent présente dans de nombreux mélanges et cocktails propres au Brésil. A l’instar du rhum, la cachaça se mêle très facilement avec de nombreuses saveurs, ce qui permet de créer des associations très variées.

Les cocktails contenant de la cachaça ont l’avantage de facilement se marier avec beaucoup de mets salés ou sucrés. Si vous adaptez la composition de votre cocktail en fonction de votre repas, alors vous aurez l’occasion de créer une parfaite association. La cachaça est tout particulièrement appréciée avec certains aliments salés, tels que la charcuterie, la viande grillée ou les poissons. Concernant les aliments sucrés, la cachaça se marie très bien avec le chocolat et les fruits. De plus, vous pouvez tout à fait remplacer le rhum par de la cachaça dans une pâte à crêpe ou pour flamber des fruits, par exemple des bananes.

Les cocktails à base de cachaça

Il existe de nombreux cocktails à base de cachaça, dont le très célèbre Caïpirinha. Cette eau de vie de canne à sucre se marie très bien avec différents types de fruits et de saveurs, ce qui en fait un passe-partout pour vos cocktails. On la retrouve notamment dans :

  • Le Caïpirinha: on pile des citrons verts coupés en morceaux avec du sucre, et on y ajoute de la cachaça et de la glace pilée.
  • Le Samba Collins: il s’agit d’une recette de Caïpirinha, à laquelle on ajoute du nectar de citron vert pour apporter une touche d’acidité, et du Bitter pour l’amertume.
  • Le Latin Lover: on mélange des jus de citron, de citron vert et d’ananas avec de la cachaça et de la tequila.
  • Le Brasil: on prépare ce cocktail en mélangeant de la cachaça, du jus de mangue et du jus d’orange.
  • Le Batida Tropical: il s’agit d’un cocktail typiquement brésilien. A base de fruits frais, de cachaça et de lait concentré, les « Batidas » peuvent être déclinés à l’infini en fonction des fruits choisis. Pour le Batida Tropical, on utilise de la mangue et du fruit de la passion.
  • L’Aguacana Bahia: ce cocktail très frais est composé de cachaça, de fraises, de jus de citron vert, de sirop de fleur de sureau et de limonade.
  • Le Fortaleza: il s’agit d’un cocktail à base de cachaça, de soda au gingembre et de jus de citron vert, à déguster avec de la glace pilée.
Article qui pourrait vous intéresser :  Eaux-de-vie : notre dossier complet !

À propos de l'auteur : David