Comment réussir ses accords mets vins à coup sûr ?

19h, ça sonne à l’entrée. Vos convives arrivent et le repas peut commencer ! L’apéro se termine et vient le plat : après des heures derrière les fourneaux, vous proposez une recette que vous maitrisez à la perfection. Cuisson parfaite, assaisonnement au top, tout se déroule à merveille jusqu’à la question qui fâche : t’as quoi comme vin pour boire avec tout ça ?

Panique, angoisse, voilà la question piège qui va faire capoter votre repas ! Un rouge, ce n’est pas trop lourd est structuré pour ce plat ? Un rosé, c’est plus pour l’apéro non ? Un blanc, il va quand même exister avec toutes les saveurs de mon plat ? Tout se chamboule, et vous n’avez aucune idée de quelle bouteille ouvrir pour souligner vos talents en cuisine.

Reprendre les fondamentaux s’impose !

L’accord du vin au service de votre repas

Lorsque vous recherchez les meilleurs accords mets vins possibles, la base est de connaître les parfums, les saveurs ou encore les arômes principaux de votre plat. Ce sont précisément ces derniers qu’il va falloir souligner avec un vin précis. Tel un exhausteur de goût, comme le sel par exemple, le vin va venir souligner le goût de votre plat, et faire en sorte, qu’au palais, votre plat soit plus goûteux. En fonction des ingrédients de votre plat, un vin rouge peut être privilégié, comme peut l’être un vin blanc ou même un vin rosé. Dans des cas plus rares, il est possible que le meilleur accord possible se fasse avec un vin effervescent, comme le champagne ou le moscato.

Article qui pourrait vous intéresser :  Le cépage d’un vin : Kézako ?

Au-delà de la couleur de votre vin, il faut également être vigilant à la provenance de votre boisson. En effet, un vin rouge de Bordeaux n’a pas du tout les mêmes caractéristiques qu’un vin rouge de la Vallée de la Loire ou de Bourgogne. Pour maîtriser parfaitement vos accords, il est important d’avoir conscience de cela pour, à chaque fois, proposer des vins qui offrent des caractéristiques idéales et souligner toutes les saveurs de votre plat.

Enfin, le millésime peut également avoir une forte incidence sur le succès ou non de votre accord. En effet, en vieillissant, votre vin va évoluer : il offrira, au fil du temps, une palette de saveur totalement différente. C’est notamment vrai pour des vins de Bordeaux, très tanniques et puissants. Plus le vin vieillit, plus les tannins fondent et se dispersent dans votre vin. Ainsi, un même vin aura, jeune, des parfums très boisés qui, en vieillissant, se transformeront en un parfum de sous-bois, presque de cuir. Et les plats se mariant avec un vin jeune ne sont pas les mêmes que ceux préférant un vin plus mature.

Pour sublimer un poisson, le vin blanc est votre ami

En papillote, grillé à la plancha, snacké à la poêle, en accra, en sashimi… Le poisson a l’avantage de se décliner sous une multitude de préparation. Mais concernant le vin, opter pour un vin blanc ne vous sera jamais reproché pour magnifier votre plat. En effet, un poisson a besoin, pour être parfaitement relevé et être magnifier au palais, d’un vin sec, frais, minéral et acide : toutes des caractéristiques que peuvent offrir des vins blancs.

En fonction de votre recette ou de vos préparations, opter pour tel ou tel vignoble peut avoir son importance. Mais dans les grandes lignes, vous pouvez retenir qu’un vin blanc venant de la Loire, d’Alsace ou de la Bourgogne a de très grandes chances de parfaitement matcher avec votre poisson. Si vous choisissez des vins blancs du sud de la France, plus gorgés de soleil et donc généralement plus sucrés, le risque de ne pas obtenir un accord parfait est plus important.

Article qui pourrait vous intéresser :  Utiliser du vin en cuisine : taux d'alcool et sulfites

Accord Fromage & vin rouge : fausse bonne idée

Qui n’a jamais servi, avec un plateau de fromage bien garni, un vin rouge bien costaud ? Si beaucoup ont ce reflexe, c’est parce que la caricature du français, tout autour de la planète, et celle d’un plateau de fromage, avec une baguette, un béret et un vin rouge. Mais dans les faits, le vin rouge n’est que très rarement la meilleure option pour réaliser d’excellents accords avec un fromage.

Si tout le monde pense que le vin rouge est idéal, c’est parce que la tradition et les habitudes sont tenaces. Il y a de ça quelques décennies, les estaminets et autres restaurants ne proposaient avec leurs plats uniquement des bouteilles d’un litre. Ainsi, lorsque les ouvriers qui venaient se restaurer commandaient du vin rouge pour leur repas, il n’était pas rare que ces derniers, pour ne pas gâcher, terminent leur vin rouge avec le fromage. Depuis, le vin rouge est associer au fromage, alors que les protéines de ce dernier, développent un goût amer au contact des tannins.

Pour réussir un accord entre vin et fromage, il est alors plutôt conseillé de se tourner vers un vin blanc. Si le choix du fromage peut évidemment tout changer, vous n’avez que très peu de chance de taper à côté si vous optez pour un vin blanc des Côtes du Rhône, comme par exemple un Condrieu ou un Châteauneuf-du-Pape. Les vins très fruités du Languedoc-Roussillon ou encore de Corse peuvent aussi être de très bonnes options.

Article qui pourrait vous intéresser :  Combien y a-t-il de calories dans un verre de vin ?

Et pour le dessert, on prend quoi comme vin ?

Le dessert a aussi le droit d’être souligné par un bon vin qui peut le mettre en valeur. Si le choix peut se révéler délicat pour les plats salés, le sucre de votre dessert va rendre ce choix encore plus complexe pour magnifier un dessert. En effet, le sucre va venir surcharger votre palais et laisser finalement peu de place au vin pour s’exprimer et donner tout ce qu’il a à offrir.

Ainsi, il est très souvent recommandé de choisir un vin pétillant pour sublimer un dessert. Un crémant, blanc ou rosé, un champagne ou encore un prosecco peuvent tous être de bons choix. Pour certains desserts, choisir des vins doux, plus sucrés que les vins classiques comme un Sauternes, un Monbazillac ou encore un vin vendanges tardives peut être une option. Il faudra toutefois être vigilant à ne pas surcharger votre palais en sucre : le sucre du vin associé à celui du dessert peut rapidement devenir écœurant.

À propos de l'auteur : David