Fête de la bière – Tout ce que vous devez savoir sur l’Oktoberfest

L’Oktoberfest est de retour ! Ce festival allemand est devenu un phénomène mondial célébrant la culture bavaroise et les pintes de bière qui coulent à flots. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette fête.

Quand a lieu l’OktoberFest ?

L’Oktoberfest se déroule chaque année entre septembre et octobre Elle dure normalement 16 jours, le dernier jour étant le premier dimanche d’octobre. Toutefois, si ces 16 jours tombent avant le 3 octobre, elle durera 17 ou 18 jours.

Fête de la bière 2022

Cette année, les dates sont du samedi 17 septembre au lundi 03 octobre 2022.

Pourquoi la fête de la bière est-elle célébrée ?

L’Oktoberfest a commencé par une célébration de mariage il y a plus de 200 ans, lorsque le prince héritier Ludwig de Bavière a épousé la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen le 12 octobre 1810. Le mariage a été célébré par plusieurs jours de beuverie, de festin et de courses de chevaux.

La célébration est ensuite devenue un événement annuel.

Où est célébrée l’OktoberFest ?

Les célébrations de l’Oktoberfest ont lieu dans le monde entier, mais l’événement principal se déroule à Munich, en Allemagne, où la première Oktoberfest a eu lieu.

Comment l’Oktober Fest est-elle célébrée ?

L’Oktoberfest est souvent associé à la bière, mais les traditions du festival vont bien au-delà. Si les tentes à bière proposent bien sûr des boissons, elles diffusent également de la musique traditionnelle bavaroise. Les six brasseries munichoises d’origine fournissent toujours la bière. Vous pouvez également apercevoir des personnes portant des vêtements traditionnels bavarois, des dirndls et des lederhosen.

L’histoire de l’Oktoberfest expliquée

Voici l’histoire du festival adoré des Allemands et la façon dont il a répandu les saucisses et les bretzels dans le monde entier.

histoire fete biere oktoberfest

Chaque année, le début de l’automne annonce l’arrivée de l’Oktoberfest. D’origine allemande, cette fête annuelle évoque les chopes de bière, les lederhosen et les bretzels, mais l’histoire de l’Oktoberfest, qui remonte à plus de 200 ans, est plus profonde que cette image stéréotypée.

L’Oktoberfest inspire désormais des célébrations où la nourriture et la bière sont à l’honneur dans le monde entier. Certaines festivités durent une journée, d’autres un week-end ou deux, la plus grande de toutes les Oktoberfest s’étendant sur deux semaines, de l’équinoxe d’automne à début octobre. Voici maintenant un retour sur les origines de l’Oktoberfest, son évolution vers la mère de toutes les fêtes de la bière, et comment cette tradition allemande est devenue une tradition maintes fois répétée dans le monde entier.

Qu’est-ce que la Fête de la bière ?

L’Oktoberfest est un festival de la bière et de la gaieté, rempli de glucides, qui se déroule initialement pendant deux semaines à Munich, où l’événement a vu le jour au début du XIXe siècle. Les terrains de l’Oktoberfest s’étendent sur une bande de terre énorme à l’ouest de la ville, et se tiennent toujours sur le même site où le premier festival a eu lieu en 1810. Chaque année, environ 6 millions de personnes affluent à l’Oktoberfest pour fréquenter les 36 tentes à bière installées sur le terrain. Le coup d’envoi de la fête est donné par une salve d’armes à feu et par la mise en perce solennelle d’un tonneau par le maire de la ville. En plus de la consommation d’alcool, les festivités comprennent également un défilé de costumes et de la musique folklorique live.

Article qui pourrait vous intéresser :  Heineken : notre dossier complet !

Les visiteurs comparent l’Oktoberfest à un mélange de festivals de bière, de nourriture et de musique combiné à un carnaval. Les tentes à bière accueillent des fanfares en direct (choisies par chaque propriétaire de tente) qui interprètent des tubes modernes et de la musique folklorique, ainsi que des airs allemands classiques. Sur le terrain, les visiteurs trouveront des jeux et des manèges, notamment des carrousels, des grandes roues et ce que l’on appelle le « Pendulum of Chaos », une balançoire hybride avec deux cabines de huit cavaliers se balançant dans plusieurs directions.

tente biere fete

Que célèbre l’Oktober Fest à part la bière ?

L’évolution de l’Oktoberfest actuelle s’étend sur plus de 200 ans, depuis l’événement inaugural du 12 octobre 1810 et les noces du prince Ludwig (futur roi Ludwig I) et de la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen. L’événement royal s’est déroulé un an après une rébellion réprimée dans un comté voisin. Afin d’établir un sentiment d’unité dans l’État bavarois, la famille a invité environ 40 000 citoyens à se joindre aux festivités aux portes de la ville de Munich. La célébration a duré plusieurs jours et s’est terminée le 17 octobre par des courses de chevaux.

L’année suivante, la ville a organisé le festival au même endroit, dans un champ qui a été baptisé « Theresienwiese », du nom de la princesse. Aujourd’hui, on l’appelle souvent simplement le « Wies’n ». Les années suivantes, l’Oktoberfest s’est étendue aux carrousels et aux balançoires, qui sont apparus pour la première fois en 1818, ajoutant un élément de carnaval à la fête. Peu de temps après, les responsables de la ville de Munich ont pris en charge la planification et la gestion du festival chaque année, qui s’est développé pour inclure des stands de bière et de nourriture, des concours agricoles et de la bonne cuisine traditionnelle. La tradition des courses de chevaux a pris fin en 1960, mais les manèges – et les tentes à bière, bien sûr – restent un élément essentiel de l’Oktoberfest.

Pourquoi l’Oktoberfest a-t-elle lieu en septembre ?

Bien que les premières Oktoberfest aient eu lieu au cours du mois éponyme pour coïncider avec l’anniversaire de la première fête royale, à la fin des années 1890, les organisateurs ont déplacé la date de début à la fin du mois de septembre pour profiter d’un temps plus clément – mais en permettant au festival de se prolonger jusqu’au début du mois d’octobre, le nom a évité de devenir un nom complètement erroné.

La fête de la bière est-elle un piège à touristes ?

L’Oktoberfest est certainement une attraction touristique majeure pour la ville de Munich. En 2017, 6,2 millions de fêtards de l’Oktoberfest ont consommé 7,7 millions de litres de bière, ainsi que 466 747 poulets rôtis, 206 535 paires de saucisses de porc et près de 45 000 kg d’amandes grillées.

De nombreuses agences de voyage proposent des forfaits Oktoberfest, et la ville de Munich ainsi que l’Office national allemand du tourisme fournissent des guides et des conseils aux personnes qui se rendent au festival. Internet regorge également de guides pour survivre à l’Oktoberfest, avec des suggestions sur les tentes à visiter et les aliments à déguster – et sur la manière d’éviter de trop s’enivrer.

Article qui pourrait vous intéresser :  C'est la journée internationale de la bière !

Cela dit, la majorité des visiteurs de l’Oktoberfest chaque année (70 %) viennent de Bavière, l’État du sud-est de l’Allemagne dont Munich est la capitale, ou d’ailleurs en Allemagne (15 %).

Comment l’Oktoberfest s’est-elle répandue au-delà de Munich et dans le monde entier, notamment aux USA ?

Plusieurs autres villes d’Allemagne organisent leurs propres célébrations de l’Oktoberfest, notamment Stuttgart, Berlin et Hambourg, ainsi que d’autres villes européennes. La tradition s’est répandue aux États-Unis, principalement par l’intermédiaire d’Américains d’origine allemande ou d’immigrants, comme dans le cas du festival de La Crosse, dans le Wisconsin, qui a débuté en 1961. L’Oktoberfest de Cincinnati (officiellement intitulé Oktoberfest Zinzinnati) a commencé en 1976 et est maintenant l’un des plus grands du pays, attirant environ 675 000 participants en 2017. Tout comme à Munich, la fête de Cincinnati propose de la nourriture, de la bière et des événements, mais avec une touche résolument américaine – il y a une « course de saucisses » (une course de teckels), un concours de mangeurs de bratwurst et une danse de poulets en masse.

D’autres grandes célébrations de l’Oktoberfest aux États-Unis ont lieu chaque année à Denver et à Frankenmuth, dans le Michigan, qui est surnommée la petite Bavière de l’État.

En dehors des festivals officiels de ce type, les brasseries et les restaurants du pays organisent souvent leurs propres célébrations sur le thème de l’Oktoberfest, en servant des bières et des menus mettant en valeur les aliments allemands fin septembre et début octobre.

chopes oktober fest

Que boivent les gens à l’Oktober Fest ?

L’Oktoberfest moderne de Munich compte 36 tentes de bière et de nourriture, grandes et petites, qui servent toutes de la bière provenant de six brasseries locales : Augustiner, Hacker Pschorr, Hofbräu, Löwenbräu, Paulaner et Spaten. Ces brasseries sont présentées à l’Oktoberfest parce qu’elles adhèrent à la loi allemande sur la pureté de la bière, le Reinheitsgebot, qui stipule qu’une bière ne doit contenir que quatre ingrédients : l’eau, le malt, le houblon et la levure (les célébrations de l’Oktoberfest ailleurs dans le monde peuvent être moins strictes en ce qui concerne le type de bière servi). Un litre de bière coûte entre 10,70€ et 11,50€, et au cours de deux semaines, les gens consomment environ 7 millions de litres de bière.

Si la bière est un élément essentiel des célébrations modernes de l’Oktoberfest, elle ne figurait pas en bonne place dans les premières années du festival. En fait, les stands de bière et de nourriture n’ont été ajoutés qu’en 1818, huit ans après la première célébration. Lorsque les responsables de la ville de Munich ont pris en charge la gestion de l’Oktoberfest en 1819 et ont étendu le festival avec des événements tels que des parades, des spectacles agricoles et des carrousels, les stands de bière ont évolué vers des tentes et des salles plus grandes, soutenues par des brasseries, afin de mieux répondre à la demande de rafraîchissements alcoolisés.

Que mange-t-on à la fête de la bière ?

Chacune des grandes tentes à bière de l’Oktoberfest de Munich sert son propre menu, un peu comme un restaurant, tandis que certaines tentes plus petites se concentrent sur un article spécifique comme les fruits de mer, les pâtisseries ou le fromage. Les visiteurs trouveront tout, du gibier aux pâtisseries, en passant par les saucisses, le fromage et les boulettes, sur les menus des grandes tentes. La Hacker-Festhalle, qui peut accueillir environ 9 000 personnes, sert de la viande provenant d’une boucherie familiale, des spaetzle faits maison, des saucisses, des bretzels et du fromage. Il y a également une tente-café avec sa propre boulangerie et une tente à bière célèbre pour son cochon de lait et sa salade de pommes de terre (cette même tente propose également des options végétaliennes et végétariennes).

Article qui pourrait vous intéresser :  Kronenbourg : notre dossier complet !

Tout comme pour la bière, la nourriture s’est progressivement intégrée à l’Oktoberfest dès les premières années du festival. En 1881, la bratwurst a fait sa première apparition dans les stands de nourriture de l’Oktoberfest. Plus tard, au cours de la même décennie, l’électricité est devenue partie intégrante de l’Oktoberfest, ce qui a incité les responsables à étendre les stands aux tentes et aux salles de bière, offrant ainsi plus d’espace et la possibilité pour les salles de développer leurs propres menus, qui se sont étendus aux viandes rôties, aux bretzels et aux knödel, ou boulettes de pâte.

En dehors de Munich, les amateurs de fêtes trouveront des menus similaires dans les célébrations du monde entier. L’Oktoberfest de Cincinnati propose une grande partie des plats allemands classiques, notamment la salade de pommes de terre, les boulettes de choucroute, les brats, les saucisses, le strudel et les bretzels mous. Il y a aussi des produits moins courants comme les pieds de porc marinés, les cornichons géants et les choux à la crème. Comme à Munich, l’Oktoberfest de Kitchener-Waterloo, au Canada, se déroule dans plusieurs festhallen (tentes) où l’on peut entendre des groupes d’oompahs, danser et déguster ses propres menus. Il y a une tente connue pour son strudel aux pommes et d’autres pour le filet de porc à la broche, les spaetzle et le schnitzel de porc pané avec salade de pommes de terre. Il y a même une Oktoberfest au Brésil qui sert des flammkuchen (tartes flambées, typiques de l’Alsace) et des classiques comme les spaetzle, les bratwurst et la charcuterie.

lederhosen oktoberfest biere

C’est quoi ces tenues ? Lederhosen et Dirndl

Les Lederhosen et les Dirndl sont reconnus comme la tenue officielle de l’Oktoberfest. Les Lederhosen étaient traditionnellement des vêtements de travail, modelés sur les culottes ou les culottes de genoux françaises du XVIe siècle. Les Allemands et les Autrichiens travaillant dans les Alpes ont adopté ce modèle et ont popularisé leurs propres versions en cuir (lederhosen se traduit par « pantalon en cuir »). Le dirndl des femmes a des racines similaires en tant que vêtement pour les ouvriers ou les paysans, et se compose traditionnellement d’un corsage, d’une jupe, d’une blouse et d’un tablier. Dans le cadre des efforts déployés par Munich pour promouvoir la culture bavaroise, la ville a fait des lederhosen et des dirndl les tenues officielles de l’Oktoberfest en 1887. Heureusement, vous serez quand même servi si vous n’êtes pas habillé en conséquence.

À propos de l'auteur : David