L’Anisette

Il nous tient à cœur à ce que nos articles soient corrects et complets. Un correctif à nous communiquer ? Contactez-nous.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - À consommer avec modération - La vente d’alcool est interdite aux - de 18 ans.

  • Anis del Mono Dulce 70cl
    Contenance - Pour douanes : 70 Type d'embouteillage : Officiel Sans alcool : Oui Pays d'origine : Espagne
  • 1L Marie Brizard Anisette Liqueur 25%
  • Pastis DISTILLERIE DES TERRES ROUGES 70cl - 45%
    SA COULEUR : Jaune. SON NEZ : Note très verte de fenouil, de badiane et cardamone. SA SAVEUR : Notes anisées légèrement mentholées avec une belle finale de réglisse.

Connue depuis des siècles pour sa saveur douce et rafraîchissante, l’anisette est une boisson alcoolisée très appréciée en France à l’heure de l’apéritif. Issue d’une distillation de graines d’anis étoilé ou badiane, elle partage des caractéristiques gustatives avec d’autres boissons anisées du bassin méditerranéen tels que le pastis, l’ouzo grec ou encore le sambuca italien.

Les marques d’anisette les plus populaires

Plusieurs marques se partagent le marché de l’anisette, offrant des produits aux profils gustatifs variés. Parmi les plus connues, on peut citer :

  • Marie Brizard, une marque française fondée en 1755, réputée pour ses liqueurs de qualité et notamment son anisette confectionnée selon une recette traditionnelle;
  • Anis del Mono, une marque espagnole créée en 1870 dont l’anisette est appréciée pour sa douceur et ses arômes complexes;
  • Meletti, une marque italienne qui propose une anisette aux notes florales et légèrement épicées.

Origines et histoire de l’anisette

L’utilisation de l’anis comme ingrédient aromatique remonte à l’antiquité. Les pharaons l’utilisaient déjà dans la préparation de boissons pour ses vertus digestives et rafraîchissantes. En France, c’est au XVIIIème siècle que naît véritablement l’anisette. La recette a été élaborée par Marie Brizard, fondatrice de la célèbre marque bordelaise qui porte son nom. Elle aurait créé cette liqueur pour répondre à la demande grandissante des consommateurs pour des boissons aromatisées à l’anis.

Les ingrédients et les étapes de fabrication de l’anisette

La fabrication de l’anisette repose essentiellement sur deux ingrédients : l’anis étoilé, aussi appelé badiane, et l’alcool. On peut également y trouver des épices et d’autres plantes aromatiques pour enrichir la palette gustative de la boisson.

Anis étoilé : l’ingrédient phare

L’anis étoilé, ou badiane, est le fruit d’un arbre asiatique que l’on trouve principalement en Chine et au Vietnam. Il possède un parfum très caractéristique qui rappelle celui de l’anis vert, bien que ces deux plantes soient très différentes sur le plan botanique. Ses graines sont utilisées comme condiment dans la cuisine chinoise, mais aussi pour fabriquer l’anisette et d’autres boissons anisées.

Les autres ingrédients

Outre l’anis étoilé, d’autres ingrédients peuvent être ajoutés à la recette pour donner plus de complexité et de finesse à l’anisette. Cela peut inclure :

  • Des épices, comme la cannelle, la coriandre ou encore le poivre;
  • Des herbes aromatiques, telles que la menthe ou le thym;
  • D’autres plantes, comme le réglisse ou la mélisse.

Le processus de fabrication

La fabrication de l’anisette se déroule en plusieurs étapes :

  1. La macération : les graines d’anis étoilé sont tout d’abord broyées puis mises à macérer dans de l’alcool pendant plusieurs jours;
  2. La distillation : le mélange est ensuite distillé pour séparer les arômes et les huiles essentielles de l’anis étoilé du reste des ingrédients;
  3. Le mélange : on ajoute enfin du sucre et de l’eau pour adoucir la liqueur et lui donner sa consistance finale.

Comment déguster l’anisette : mode d’emploi

L’anisette est généralement servie fraîche, comme apéritif ou digestif. Voici quelques conseils pour apprécier cette boisson avec modération et plaisir :

  • Pour préserver son parfum et éviter qu’elle ne s’évente, il est recommandé de conserver l’anisette debout, à l’abri de la lumière et de la chaleur;
  • Si vous souhaitez la déguster pure, servez-la bien fraîche, entre 6 et 8°C. Vous pouvez utiliser un verre à liqueur ou un petit verre à pied;
  • Vous pouvez également la diluer dans de l’eau pour obtenir une boisson rafraîchissante et légèrement alcoolisée. Dans ce cas, versez un volume d’anisette pour six volumes d’eau fraîche. La rencontre entre l’anisette et l’eau produit un phénomène appelé “l’effet louche”, qui donne à la boisson son aspect trouble et laiteux typique;
  • Enfin, n’hésitez pas à expérimenter des cocktails à base d’anisette, comme le “Mauresque” qui mélange anisette et sirop d’orgeat, ou encore le “Tomate” qui associe anisette et sirop de grenadine.

Le pastis : un apéritif provençal riche en arômes

Le pastis est quant à lui originaire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur en France. Il s’agit également d’une liqueur au goût d’anis, mais elle présente plusieurs différences avec l’anisette :

  1. Le pastis contient généralement plus de plantes aromatiques que l’anisette, comme du fenouil, de la réglisse ou encore des herbes de Provence. Cela lui confère une saveur plus complexe et herbacée;
  2. La couleur du pastis est souvent jaune ambré, due à l’utilisation de caramel dans sa fabrication;
  3. Le degré d’alcool du pastis est généralement plus élevé que celui de l’anisette, se situant entre 40 % et 45 %.

Il est important de noter que le pastis doit être dilué avec de l’eau avant d’être consommé, ce qui permet de libérer tous les arômes des plantes utilisées lors de sa fabrication. La proportion recommandée est d’environ 1 volume de pastis pour 5 volumes d’eau, mais chacun peut ajuster selon ses préférences.

Les marques de pastis incontournables

Le marché du pastis est dominé principalement par deux grandes marques françaises :

  • Ricard, créée en 1932 par Paul Ricard, qui revendiquait avoir inventé la recette originale du pastis. La marque est aujourd’hui synonyme de pastis pour beaucoup de consommateurs;
  • Pernod, une marque plus ancienne puisqu’elle a été fondée en 1805, mais qui s’est lancée dans la production de pastis à la suite de l’interdiction de l’absinthe en 1915. Leur pastis est souvent considéré comme plus doux et subtil que celui de la concurrence.

Anisette et autres boissons anisées : quelles différences ?

Si l’anisette est souvent comparée à d’autres boissons anisées, il existe pourtant quelques différences notables :

L’anisette et le pastis

Le pastis, célèbre apéritif provençal créé au début du XXème siècle par Paul Ricard, est également une boisson anisée. Cependant, sa recette inclut généralement plus d’herbes et d’épices que celle de l’anisette, notamment de la réglisse et du fenouil. De plus, la teneur en alcool du pastis est plus élevée, autour de 40 à 45% contre environ 25% pour l’anisette.

L’anisette et l’ouzo

L’ouzo, apéritif traditionnel grec, est également fabriqué à base d’anis étoilé. Toutefois, sa recette peut varier d’une région à l’autre et inclure d’autres ingrédients, notamment du mastic, une résine végétale typique de l’île de Chios. L’ouzo possède également un taux d’alcool supérieur à l’anisette, autour de 40%.

En définitive, si ces boissons partagent des similitudes gustatives, elles possèdent également des caractéristiques propres qui les distinguent et font leur charme. L’anisette demeure une boisson incontournable pour les amateurs d’arômes anisés, à déguster avec modération et convivialité.

Quelle est la différence entre le pastis et l’anisette ?

Même si ces deux liqueurs partagent un goût prononcé pour l’anis, elles présentent plusieurs différences notables. Voici les principales :

  1. L’anisette possède un goût suave et délicat, tandis que le pastis offre une saveur plus complexe et herbacée grâce aux différentes plantes utilisées lors de sa fabrication;
  2. La couleur de l’anisette est généralement claire, tandis que celle du pastis est jaune ambrée;
  3. Le degré d’alcool de l’anisette est plus faible que celui du pastis, ce qui en fait une liqueur moins puissante et plus facile à boire;
  4. Le pastis doit être dilué avec de l’eau avant d’être consommé, alors que l’anisette peut être dégustée telle quelle ou bien utilisée pour parfumer des desserts ou des cocktails.

En résumé, si vous appréciez les saveurs anisées et souhaitez découvrir les spécificités de chaque liqueur, n’hésitez pas à goûter aussi bien l’anisette que le pastis. Vous pourrez ainsi comparer leurs arômes, leur couleur et leur degré d’alcool afin de choisir celle qui correspond le mieux à vos préférences gustatives.

  • Anis Mono Seco 70 cl
  • Anis Mono Dulce 1L
  • RICARD Plantes Fraîches Apéritif anisé - 45%, 70cl
    EN 1932, PAUL RICARD N'A QUE 23 ANS lorsqu'il crée son Pastis de Marseille, auquel il donne son nom : "Ricard" Aujourd'hui, sa recette emblématique reste inchangée, et a inspiré une gamme variée, élaborée à partir d'ingrédients d'origine naturelle RICARD S'INSPIRE DE SON HÉRITAGE et propose une recette inédite : Ricard Plantes Fraîches, un pastis frais et subtil, élaboré avec de l'anis exclusivement issu de plantes fraîches LES PLANTES DE RICARD PLANTES FRAÎCHES sont cultivées par des producteurs locaux en Haute-Provence Récoltées sur des parcelles gorgées de soleil et distillées le même jour, elles offrent des qualités aromatiques uniques RICARD PLANTES FRAÎCHES SE DÉGUSTE TRÈS FRAIS et allongé de beaucoup d'eau Verser d'abord 1 volume (soit 2cl) de Ricard Plantes Fraîches puis l'allonger de 7 à 10 volumes (soit 14cl à 20cl) d'eau fraîche Ajouter enfin quelques glaçons RICARD PLANTES FRAÎCHES LIBÉRE UN GOÛT FRAIS et subtil, apporté par l'anis issu de plantes fraîches, par des notes végétales fines et complexes, et par une touche de réglisse

À propos de l'auteur : David

Salut l'ami ! Je m'appelle David, et je suis l'âme derrière Apéritissimo, un site Web dédié aux boissons, à la nourriture et à l'art de l'apéro qui me passionne. En tant que Parisien, grand amateur de l'apéro et de cocktails, je suis un épicurien dans l'âme, toujours à la recherche de nouvelles saveurs et de moments conviviaux à partager. C'est cette envie de partage qui m'a poussé à créer Apéritissimo pour vous faire découvrir mes découvertes et mes coups de cœur pour des apéros réussis.

Passionné de whisky, je me suis également lancé dans la fabrication de ma propre bière et de mon cidre, explorant ainsi les différentes facettes de l'univers des boissons. Mon amour pour la gastronomie ne s'arrête pas là, car je suis constamment en quête d'innovations culinaires et de recettes originales pour accompagner vos moments de détente entre amis ou en famille.

Au fil des années, j'ai acquis une solide expérience en matière de dégustation et de préparation de cocktails, avec ou sans alcool, ainsi qu'en ce qui concerne les liqueurs, les vins et les bières. J'aime partager cette passion avec vous à travers des articles détaillés et accessibles, que vous soyez novice ou expert en la matière.