Tache d’alcool ou de liqueur sur un tapis : que faire ?

Que vous soyez préparé ou non, vous avez déjà dû rencontrer le fameux problème tant redouté : un verre malencontreusement renversé, une bouteille de vin échappée des mains, un enfant ou un animal qui bouscule la table en jouant, et votre tapis se retrouve taché. Une tache de vin, de liqueur ou d’un autre alcool sur votre tapis ou votre moquette nécessite un entretien immédiat pour optimiser le nettoyage du textile. La solution la plus simple et la plus qualitative serait de faire appel à des spécialistes du nettoyage de tapis. Malgré tout, si vous voulez vous en occuper directement, parmi toutes les rumeurs et les remèdes de grand-mère qui circulent, il est important de savoir comment agir et d’avoir les bons gestes.

Dans le cas d’une tache fraiche

Si la tache d’alcool ou de liqueur est encore fraiche, votre tout premier réflexe devra être de chercher à l’absorber. Pour cela, vous pouvez utiliser du papier absorbant, du talc ou de la farine (même si la farine est légèrement moins efficace). Une fois la tache absorbée, vous pouvez tamponner à l’aide d’un chiffon préalablement imbibé avec un mélange d’eau et d’alcool ménager (un quart d’eau pour trois quarts d’alcool ménager).

Si vous en possédez, vous pouvez également utiliser de la Terre de Sommières. Il s’agit d’une argile naturelle possédant un grand pouvoir dégraissant et détachant. Cela vous sera très utile pour l’alcool et la liqueur, qui sont parfois colorés mais surtout très sucrés. Une fois l’excédent de liquide absorbé, saupoudrez généreusement de la Terre de Sommières sur l’ensemble de la tache. Laissez ensuite le produit agir pendant plusieurs heures, ou même toute une nuit si vous le pouvez. Une fois que la tache est totalement sèche, vous pouvez frotter doucement la terre pour en enlever l’excédent, puis aspirer ce qui reste.

Article qui pourrait vous intéresser :  Comment agencer un arrière bar ou un comptoir ?

Une autre solution consiste à utiliser un produit que la plupart des foyers possède : de la mousse à raser. Cette dernière est, en effet, une très bonne solution pour retirer les taches d’alcool et de liqueur sur votre tapis. Pour cela, appliquez une couche épaisse de mousse à raser sur la tache en question, et laissez agir une heure minimum. Vous n’aurez ensuite plus qu’à frotter votre tapis avec une éponge pour retirer la mousse. Si votre tache requiert une solution plus efficace, n’hésitez pas à laisser agir la mousse à raser toute une nuit avant de passer l’aspirateur.

Enfin, vous pouvez faire confiance au talc pour éliminer votre tache. Saupoudrez-en sur votre tapis et recouvrez le tout avec plusieurs épaisseurs de papier absorbant. Passez votre fer à repasser chaud sur les couches de papier absorbant, puis recommencez la manœuvre en changeant les feuilles jusqu’à ce que la tache ait totalement disparu.

Dans le cas d’une tache sèche

Si la tache d’alcool ou de liqueur a déjà eu le temps de sécher, ne vous inquiétez pas : il existe tout de même des solutions pour nettoyer votre tapis. Imbibez un torchon avec de l’alcool à brûler, un mélange d’eau et d’ammoniaque, ou encore de l’eau oxygénée. Tamponnez avec ce linge imbibé et rincez ensuite. Sur un tapis fragile ou une moquette, vous pouvez également frotter avec du savon de Marseille sec. Laissez le savon agir sur la tache pendant quelques heures avant de rincer.

Les erreurs à ne pas commettre

Lorsqu’il s’agit de nettoyer une tache, chacun y va de sa propre solution. Attention cependant à ne pas toujours écouter les conseils : certains gestes peuvent aggraver la tache ou même la fixer dans le tissu du tapis. Voici quelques réflexes à bannir pour nettoyer une tache d’alcool, de vin ou de liqueur :

  • Préférez tamponner la tache plutôt que de la frotter, au risque de l’étendre. En effet, utiliser un papier absorbant doit toujours être votre premier réflexe.
  • Bannissez l’eau chaude au profit d’un liquide froid : la chaleur aura pour effet de fixer la tache, notamment s’il s’agit de vin rouge, dont les tanins risquent de totalement s’incruster dans le tissu de votre tapis. Si ce dernier peut être lavé en machine, alors optez de préférence pour un lavage à froid.
  • N’utilisez pas de sèche-cheveux sur la tache, sous peine de la fixer dans le tapis.
  • N’appliquez pas de sel pour absorber la tache. En effet, le sel est connu pour fixer les couleurs dans les tissus, ce qui risquerait d’abimer votre tapis.
Article qui pourrait vous intéresser :  Machine à thé ou théière ?

Enfin, gardez à l’esprit que, même s’il ne s’agit pas à proprement parler d’une erreur, les détachants chimiques sont nocifs pour l’environnement et parfois même pour votre santé. Ne les utilisez qu’en cas d’extrême nécessité, et préférez les solutions mentionnées ci-dessus, qui sont totalement saines et naturelles. Cela est notamment valable si vous possédez des animaux, et que ceux-ci sont susceptibles de s’allonger sur votre tapis ou de le lécher.

À propos de l'auteur : David